samedi 27 février 2021

De l'Espérance et de la Charité, voyage au coeur de nos âmes



"Il ne faut pas nous décourager dans nos chutes, même les plus graves et les plus répétées. Car tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, même le péché. "

Ce commentaire de frère Jourdain Marie sur la vertu d'Espérance provient de la petite vidéo d'hier dans leur petit guide de carême. 

Aujourd'hui, c'est frère Albert Marie qui s'attaque avec jubilation à la vertu de Charité, la plus grande des vertus théologales.  Il dit :

"La Charité est réellement la plus grande de toutes les vertus; les actes de toutes les autres vertus qui sont comme ses servantes. Concrètement, il s'agira de mettre une intention de pur amour de Dieu dans toutes actions et toutes nos peines."

Dans les fruits des mystères du chapelet, il y a la conversion du coeur (le jeudi, les mystères lumineux, le troisième mystère : la Prédication du Royaume de Dieu). Je me pose souvent la question de savoir en quoi une vieille catholique comme moi a besoin de conversion. Mais en lisant récemment le récit d'une belle conversion d'un juif au catholicisme et en écoutant les vidéos des frères de Chéméré, je comprends mieux à quel point j'ai besoin de cette conversion du coeur.

Jean Marie Elie Setbon raconte que tout jeune enfant, issu d'une famille juive non pratiquante, il est attiré par le Christ Jésus :

"Dès que j'arrive à un calvaire [en vacances en Vendée], je m'arrête et le vide se fait autour de moi. Je reste planté là, à regarder le Christ. Je suis complètement sous le charme! Je l'admire, je le contemple, je l'aime."

Sur la vertu de Charité, frère Albert Marie explique que la très Sainte Trinité s'établit dans le coeur de l'homme comme dans sa propre maison; il cite Jean 14, 23 : 

" Si quelqu'un m'aime, disait Jésus pendant la sainte Cène, mon Père l'aimera et Nous viendrons à lui et Nous ferons chez lui notre demeure."

"Alors, l'âme est comme plongée, plongée dans le courant de lumière  et d'amour qui circule entre le Pere et le Fils et l'esprit Saint."  Frère Albert Marie continue en citant un autre religieux : 

"La Charité te lance dans le centre même de la vie intime de Dieu. Elle te rend capable de t'associer à l'amour infini des trois personnes Divines."

Hé bien, il me faut l'avouer : j'envie toutes ces personnes qui se plongent dans cette amour trinitaire et infini . Ils ont trouvé la recette du bonheur, ils se refugient dans la forteresse de leur âme où tout n'est que paix.  Au milieu de mes tribulations quotidiennes, c'est bien souvent l'impatience, la rage, le désespoir qui habitent mon coeur et il n'y a pas de place dans ce chaos pour mon Dieu Trinitaire et sa "danse tournante"!

Mais je veux croire que ces mêmes tribulations peuvent se retourner en ma faveur et offrir une porte d'entrée à ce Dieu qui s'invite au plus intime de nos âmes, de toutes les âmes. Il suffit pour cela de mettre cette intention de pur amour dans tout ce que nous faisons ou bien vivons.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire